22 septembre

(4 références)

 

  St prophète Jonas (VIIIème siècle av J.C. ?)

icône copte contemporaine

Jonas est envoyé par Dieu à Ninive, la plus grande ville de l'époque. Mais son message semble bien dangereux à délivrer, puisque Jonas tente de fuir loin du Seigneur. Mais une terrible tempête secoue le bateau dans lequel il avait embarqué, et pour la calmer, les matelots jettent le fautif, Jonas, à la mer. Mais Dieu a tout organisé pour la suite : un grand poisson l'avale alors et le recrache sur le rivige trois jours plus tard. Après cette terrible expérience, Jonas accepte enfin d'aller à Ninive pour annoncer le message de Dieu. "Encore 40 jours, et Ninive sera détruite". Résultat extraordinaire : toute la ville prend le deuil et se repend. Dieu épargne alors la ville, au grand dam de Jonas. C'est à travers un ricin, petit arbuste, donné au prophète par Dieu pour le protéger du soleil, qu'il finira par comprendre et accepter la miséricorde de Dieu. (Voir le livre de Jonas)

St Maurice d'Agaune (+287)

icône copte contemporaine

Dès que Maximien devint empereur d'Occident (286), il décida d'y exterminer les chrétiens. Pour cela il fit venir de Thèbes en Egypte la légion qui s'y trouvait cantonnée. Il n'aurait pu tomber plus mal. Les six mille soldats qui la composaient étaient chrétiens. Ils refusèrent d'exécuter les ordres impériaux. Sur quoi ils furent massacrés jusqu'au dernier. Telle est du moins la légende de la Légion thébaine. Ce qui est vrai sans doute, c'est que le décurion Maurice et plusieurs légionnaires refusèrent de prendre part à une cérémonie païenne. Ce pourquoi ils furent exécutés. Au siècle suivant, une basilique fut élevée sur le lieu de leur execution et vers 520, Sigismond, roi des Burgondes, y construisit un monastère qui existe toujours et a donné naissance à la ville de Saint-Maurice (Valais, Suisse).

St Laud ou Lô (VIème siècle)

 

Laud aurait été choisi par le peuple chrétien comme évêque de Coutances avant d’avoir atteint l’âge de trente ans, nécessaire à l’époque pour accéder à cette charge. Certains pensent qu’il aurait été élu par l' archevêque de Rouen.
Dès son élection il organisa dans son diocèse de nombreuses paroisses et il obtint du roi Childebert que Briovère et sa région soient détachés du diocèse de Bayeux. Il installa à Briovère une villa où il se plaisait à résider.
Il est probable qu’il joua un rôle de premier plan dans l’organisation de l’Église Franque. Il meurt vers 565.

Ste Salaberge (VIIème siècle)

 

Mère de famille chrétienne, elle devint veuve très jeune une première fois et fut contrainte par ses parents à un second mariage où elle connut le bonheur d'une parfaite union scellée dans la charité mutuelle et le service des pauvres. Elle devint successivement mère de cinq enfants, puis elle employa une grande partie de son patrimoine à fonder un couvent à Laon, sur les conseils de l'abbé de Luxeuil.

 



jour précédent jour suivant