4 octobre

(4 références)

 

  St Paul le simple (+340)

icône copte contemporaine

Ce cultivateur égyptien était un homme simple que sa femme trompait. On le lui disait, mais il n'en croyait rien. Jusqu'au jour où, revenant des champs plus tôt que d'habitude, il la prit en flagrant délit. Il laissa sa femme à son amant, sans se fâcher et s'en fut au désert rejoindre saint Antoine qui l'instruisit des voies spirituelles et de la fidélité de Dieu. Sa spiritualité reposait sur l'obéissance et un esprit d'enfance qui le fit très vite surnommer "le simple."

 

  St Jean Lampadistis (Xème siècle)

fresque chypriote

Originaire de Lampadistos dans l'île de Chypre, il quitta sa patrie à dix-huit pour aller vivre dans l'ascèse d'un ermitage à Marathasa. Devenu aveugle, il n'y vécut que quatre années. Les miracles de ce saint qui s'accomplissent encore aujourd'hui font de ce lieu un pèlerinage très fréquenté.

 

St François d'Assise (1181-1226)

20 x 16 cm (2015)

Né à Assise, François vit d'abord une jeunesse folle. Participant à la guerre entre Assise et Pérouse, il est fait prisonnier. Plus tard, parti pour une autre guerre, il entend une voix lui dire : " Pourquoi sers-tu le serviteur et non le maître ?" C'est pour lui le début d'une nouvelle existence. Rentrée à Assise, "le roi de la jeunesse" se tourne vers les pauvres et les lépreux. Il a 24 ans. Dans la chapelle de Saint Damien, il entend le grand crucifix lui dire : " Répare ma maison qui, tu le vois, tombe en ruines." Le voilà transformé en maçon. Pour réparer la chapelle, il dépense l'argent de son père qui l'assigne devant l'évêque. Il se dépouille alors de tous ses vêtements en déclarant qu'il n'a d'autre père que celui qui est aux cieux. Un matin, il entend l'évangile de l'envoi en mission des disciples. Appliquant l'Evangile à la lettre, il parcourt la campagne, pieds nus et une corde pour ceinture, en annonçant : "Que le Seigneur vous donne sa paix." Des compagnons lui viennent et il leur rédige une Règle faite de passages d'Evangile. Quand ils seront douze, ils iront à Rome la faire approuver par le Pape Innocent III. Parallèlement, Claire Favarone devient la première clarisse. Pour les laïcs, il fonde un troisième Ordre, appelé aujourd'hui "la Fraternité séculière." Il envoie ses frères de par le monde et lui-même rencontre le sultan à Damiette pour faire cesser la guerre entre chrétiens et musulmans. A son retour, il trouve l'Ordre en grandes difficultés d'unité. Il rédige une nouvelle Règle et se retire, épuisé, sur le mont Alverne où il reçoit les stigmates du Christ en croix. Il connaît ainsi dans son coeur l'infini de l'amour du Christ donnant sa vie pour les hommes. En 1226, au milieu de très grandes souffrances, il compose son "Cantique des Cantiques" et le 3 octobre, "nu, sur la terre nue", il accueille "notre soeur la mort corporelle."

  St Gourias (ou Gouri) de Kazan (+1563)

icône russe reliquaire

Né à Radonège dans une famille de petits boïars russes, il fut mis au service du prince Penkov. Calomnié par les autres domestiques, il fut jeté dans une fosse profonde, ne recevant sa nourriture que tous les trois jours. Il y passa son temps à recopier des livres qu'un ami revendait et dont l'argent de la vente était donné aux pauvres. Délivré au bout de deux années de réclusion d'une manière miraculeuse, il entra au monastère de saint Joseph de Volokolamsk dont il devint higoumène. Le tsar Ivan IV le Terrible le fit consacrer évêque de Kazan. Il évangélisa cette région avec saint Germain de Volokolamsk et saint Barsanuphe, évêque de Tver.

 

jour précédent jour suivant