25 novembre

(4 références)

 

Ste Catherine d'Alexandrie (IIIe-IVe siècles)

icône : 20 x 15 cm, (2000)

Ste Catherine est une des plus célèbres martyres des premiers siècles. D'après la tradition, elle était fille de roi et avait toutes les qualités, ce qu'elle savait!..

Seul le Christ la délivra de son orgueil et l'unit à lui. Son martyre fut aussi exceptionnel que son existence : après avoir converti une cinquantaine de philosophes païens, elle fut introduite dans une machine infernale composée de roues armées de pointes tournant en sens inverse. Ses restes furent alors emportés par les anges sur le Mont Sinaï ou fut construit un monastère en son honneur.

 

St Pierre d'Alexandrie (+311)

Le saint hiéromartyr Pierre, archévêque d'Alexandrie, naquit et grandit à Alexandrie. C'était un homme de haute éducation, et il dirigea l'école d'Alexandrie. Forcé de partir en exil loin de la ville aux temps des persécutions anti-Chrétiennes sous les empereurs Dioclétien et Maximien, St Pierre voyagea à travers nombre de pays, encourageant son troupeau par lettre. Puis il revint dans sa ville afin de guider personnellement l'Eglise d'Alexandrie en cette période dangereuse. Le saint visitait secrètement les Chrétiens enfermés en prison, les encourageant à persévérer dans la foi, assistant les veuves et les orphelins, prêchant la Parole de Dieu, priant sans cesse et célébrant les Divins Offices. Et le Seigneur le préserva des mains des persécuteurs. Il combattit Arius et son hérésie. Sous sa sage direction, l'Eglise d'Alexandrie s'affermit et grandit malgré les persécutions. Mais pour finir, sur ordre de l'empereur Maximien (305-311), il fut arrêté et décapité.

 St Clément d'Ohrid (+916)

fresque de Saint-Clément d'Ohrid (XIIIe)

Disciple des saints Cyrille et Méthode, il eut à connaître l'archarnement de l'évêque Wiching qui voulait étendre l'influence franque et germanique au détriment de l'Orthodoxie slave. Plusieurs de ses disciples furent massacrés par les Allemands et plusieurs autres vendus comme esclaves. Il évangélisa la Macédoine occidentale et l'Albanie méridionale. Traducteur des oeuvres venues de Byzance, il porta ainsi au peuple bulgare la lumière de la foi. Avec lui sont commémorés les saints évêques Gorazd, Nahum, Sabas et Angelar, ses disciples, qui furent massacrés par les tenants de l'influence germanique.

 

Bx Hyacinthe Serrano Lopez (1901-1936)

Hyacinthe ( Jacinto ) Serrano Lopez naquit à Urrea de Gaén, près de Teruel en Aragon. Il fit des études de chimie, puis entra dans l' Ordre de saint Dominique. Il était volontaire et d' une intelligence remarquable. Il était aussi doué de grandes dispositions musicales et composa de belles oeuvres. Son courage le fit rester dans la zone républicaine, lorsque le soulèvement national eut lieu en juillet 1936. Il devait aider ses Frères restés sur place. Etant donné le fait qu' il avait des papiers officiels en tant que chimiste, qui lui permettaient de se mouvoir facilement dans la zone en question, le Provincial de l' Ordre des Frères Prêcheurs d' Espagne le nomma Vicaire Apostolique des Dominicains qui se trouvaient dans les lieux de persécution. L' obectif était de prendre soins de ses Frères, tenus à la clandestinité. Pour se faire, il renonça à un poste d' ingénieur qu' on lui proposait dans une usine. Il aida un certain nombre de ses confrères à passer la frontière. Cela éveilla des soupçons. Finalement la milice décida de l' emmener dans son bourg natal, afin de faire une enquête sur son passé et d' être jugé. Mais en arrivant à Puebla de Hijar, les miliciens considérèrent qu' il était suffisemment identifié et le fusillèrent. Il mourut en criant : " Vive le Christ Roi ! "

jour précédent jour suivant