2 mai

(4 références)

 

Ste Zoé (+ v. 125)

icône contemporaine

Épouse de St Exupère, elle est la mère de St Cyprien et de St Théodule. Esclave, elle appartient à un riche dévot adorateur des anciens dieux romains et son travail consiste à surveiller les chiens de son maître pour qu’ils ne mordent pas les visiteurs. Chaque fois qu’elle en a l’occasion, elle donne le si peu dont elle dispose à ceux qui sont encore plus pauvres qu’elle. Un jour de fête païenne, on oblige les esclaves chrétiens à manger des viandes sacrifiées aux idoles. Ces derniers refusant, ils sont tous martyrisés et exécutés.

St Athanase d'Alexandrie (295-375)

icône grecque contemporaine

St Athanase fut le grand défenseur de l'Orthodoxie face à l'hérésie arienne, qui niait la divinité du Christ. Alors qu'il n'était encore que le secretaire de l'évêque Alexandre, il participa activement au concile de Nicée en contribuant à la condamnation d'Arius, et à la formulation des dogmes de l'Incarnation et de la Trinité. Devenu lui-même évêque d'Alexandrie (328), il sera en butte à la persécution de la part des ariens résistants et du pouvoir impérial qui aurait souhaité plus de souplesse, pour mettre tout le monde d'accord... Sur les 45 ans de que dura son épiscopat, il en passa 17 en exil.

St Boris de Bulgarie (+907)

Né et élevé dans le paganisme, le prince Boris fut instruit de la foi chrétienne grâce à l'influence d'une de ses soeurs. Il s'était d'abord tourné vers les princes latins à l'occasion d'une alliance militaire avec les Francs, mais il préféra Byzance et, lui, son armée et son peuple, furent baptisés, en 864, par un évêque venu tout spécialement de Byzance. Par la suite le patriarche de Constantinople envoya des missionnaires. Il put établir une Eglise quelques années plus tard avec un archevêque venu de Constantinople et dix évêques. Il avait envisagé d'abandonner les affaires du royaume, mais son fils rétablit le paganisme. Boris chassa le prince Vladimir, y installa son fils Syméon qui était chrétien et il entra dans la vie monastique avant de s'endormir en paix.

Ste Matrone de Moscou (1881-1952)

icône russe contemporaine

Cette sainte qui a vécu récemment est née aveugle, et a perdu à l’âge de 17 ans l’usage de ses jambes. Douée dès son plus jeune âge du don de clairvoyance, capable aussi de voir non seulement la réalité intérieure des êtres mais leur apparence physique en dépit de sa cécité sensorielle totale, elle accomplit pendant toute sa vie et après sa dormition de nombreux miracles. Elle fut une guide spirituelle charismatique pour de très nombreuses personnes venant lui demander conseil. Son tombeau attire aujourd’hui des foules de pèlerins, et la sainte continue à apporter une aide abondante et généreuse aux fidèles qui sollicitent son intercession.

(http://orthodoxologie.blogspot.com/2009/06/recension-vie-de-sainte-matrona-et.html)

jour précédent jour suivant