20 juin

(2 références)

 

  St Gobain (VIIème siècle)

Gobain nait en Irlande. Il se fait moine sous la direction de St Fursy. Ordonné prêtre, il se sent la vocation d'évangéliser tout en menant une vie d'ermite. Il vient alors en France et se retire dans le laonnois, sur le Mont du Désert (devenu la ville de Saint-Gobain) où son ermitage devient un centre d'évangélisation. Là, il aurait fait jaillir une source à proximité, en enfonçant son bâton de pèlerin dans le sol.

Il est massacré par des bandits vers 670.

  St Nicolas Cabasilas (1322-1397)

icône contemporaine

Dès sa jeunesse, il reçut la formation spirituelle d'un des disciples de St Grégoire Palamas et fréquenta les cercles de Thessalonique qui s'adonnaient à la prière de Jésus. Puis il alla poursuivre ses études à l'Ecole de Philosophie de Constantinople, mais il resta très soucieux des problèmes sociaux et politiques de son époque. Lors des émeutes de la guerre civile à Thessalonique contre le pouvoir impérial, il réussit de justesse à échapper à la mort. Plus tard, il se déclara favorable à un concile d'Union avec l'Eglise latine, mais sans compromis doctrinal. La guerre civile reprit et St Nicolas se retira des affaires publiques en venant à Constantinople et composa deux livres majeurs "L'interprétation de la sainte Liturgie" et une "Vie de Jésus". Empruntant la voie hésychaste, il rappelle que la déification et l'union au Christ constitue le but de la vie spirituelle de tout chrétien, transfigurant ainsi la culture humaniste de son temps pour se faire le docteur de "l'hésychasme sacramentel".

jour précédent jour suivant