31 janvier

(4 références)

 

Ste Marcelle (+ 410)

icône contemporaine

 

Illustre veuve romaine, elle transforma sa maison en une sorte de retraite pour femmes nobles. Sous la ditection de St Jérôme, qui fut trois ans son hôte, elle se voua à l'étude de la Bible, à la prière et aux oeuvres de charité. Trop âgée pour fuir Rome à l'approche d'Alaric, elle fut cruellement battue, pour avoir soi-disant caché ses biens, qu'elle avait en réalité distribués aux pauvres. Elle mourut à la suite de ces mauvais traitements, elle avait 85 ans.

 

Ste Ulphe (VIIIe sècle)

Enfant unique, jolie et avenante, les prétendants ne lui manquaient pas, mais elle préférait passer ses jours en prière. "Ornée et pourvue de toutes les vertus, et mêmement de belle contenance, son parler était gracieux... elle aymait Dieu souverainement" disait d'elle un chroniqueur de l'époque. Un jour, durant son sommeil, la Sainte Vierge lui apparut, portant l'enfant Jésus au visage resplendissant. Celle-ci lui dit : "Ulphe, puisque tu as choisi mon fils comme époux, tes noces dureront avec lui pour l'éternité". Le lendemain St Domice, un ermite qui vivait à Fouencamps, s'avance vers elle. Elle l'implore de la diriger dans sa sainte vocation, en lui parlant de sa vision. Mais il attendit. Chaque nuit, il passait près d'elle, au bord de la fontaine près de laquelle elle dormait, jusqu'au jour où il eut à son tour une vision qui lui ouvrit les yeux, et il décida au même instant de la guider. Domice la présenta alors à Chrétien (Christianus), l'évêque d'Amiens, et au même moment les cloches se mirent à sonner toutes seules. L'évêque consacra et bénit Ulphe et lui fit construire une cabane pour ermitage, c'était en 730, elle avait 28 ans. Chaque nuit, les deux ermites se rendaient ensemble à Matines, en l'église de l'abbaye de Saint-Acheul. Domice meurt en 775 et Ulphe est inconsolable. Toutefois, elle ne cesse pas de prier. Les démons tentateurs l'assaillent, elle prie plus encore. Un jour, elle croise Aurée, une jeune vierge qui souhaite partager sa retraite ; puis d'autres vierges les rejoignent. Sainte Ulphe fonde alors un monastère. Cependant, préférant retrouver sa retraite, elle se retire à nouveau dans son ermitage, laissant Aurée diriger le monastère. En 789, après s'être rendue une dernière fois à l'église pour se confesser et communier, elle meurt. Elle avait 78 ans. Ses reliques, avec celles de Saint Domice seront transférées dans la cathédrale d'Amiens en 1279.

Ste Louise Albertoni (1474-1533)

Elle passa toute sa vie à Rome. Elle fut une bonne épouse et une bonne mère de famille qui voulait plaire à son mari et voulait en même temps être attentive en tout pour plaire à Dieu. A trente trois ans, elle eut la douleur de perdre le mari qu'elle aimait tant et elle prit l'habit du Tiers-Ordre de saint François, menant alors une vie ascétique et assidue à la prière, s'en allant pèleriner dans les basiliques romaines. Elle ne conservait plus pour elle que le strict nécessaire et donnait tout aux pauvres. On disait que jamais un pauvre ne s'éloignait d'elle en emportant un refus.

 St Jean Bosco (1815-1888)

2010. 15 x 10 cm

Fils de paysans, il est né dans le Piémont. Après son ordination en 1841, il se voua à l'éducation des garçons pauvres de Turin, les accueillant de plus en plus nombreux. Ses "enfants" seront bientôt des centaines et tous se feraient couper en morceaux pour Don Bosco. Sa mère, Maman Marguerite, vient s'installer près de lui et jusqu'à sa mort, elle leur cuira la polenta et ravaudra leurs vêtements. Très marqué par la spiritualité de saint François de Sales, Jean Bosco invente une éducation par la douceur, la confiance et l'amour. Pour ses garçons, il fonde l'Oratoire, l'Oeuvre, qui sera à l'origine de la congrégation des prêtres salésiens. Pour les filles, il fonde la congrégation de Marie-Auxiliatrice. Don Bosco mourra, épuisé, en butte à l'hostilité de son évêque qui ne le comprend pas, mais entouré de ses disciples.

jour précédent jour suivant