1 janvier

(5 références)

 

 Ste Marie Mère de Dieu

icône : 32 x 25 cm, (2013)

"Réjouis-toi Mère de l'Astre sans déclin
Réjouis-toi Reflet de la clarté de Dieu
Réjouis-toi en qui s’éteint la brûlure du mensonge
Réjouis-toi en qui s'illumine pour nous la Trinité d'Amour

Réjouis-toi en qui l'inhumaine puissance est défaite
Réjouis-toi tu nous montres le Christ Seigneur Ami des hommes
Réjouis-toi en qui les idoles païennes sont renversées
Réjouis-toi tu nous donnes d’être libérés des oeuvres mauvaises

Réjouis-toi en qui s’éteint l'idolâtrie du feu païen
Réjouis-toi en qui nous sommes affranchis du feu des passions
Réjouis-toi tu conduis les croyants vers le Christ Sagesse
Réjouis-toi Allégresse de toutes les générations

Réjouis-toi Épouse inépousée !"

(hymne Acathiste)

Circoncision du Christ & Saint Nom de Jésus

icône contemporaine

Huit jours après sa naissance, Jésus reçoit la circoncision, signe de l'Alliance donné par Dieu à Abraham. Son humanité s'inscrit dans la longue histoire du peuple d'Israël.

 

 

C'est en cette occasion que comme tout nouveau-né, il reçoit son nom: "Jésus", "Dieu sauve", nom donné à Marie par l'archange Gabriel au moment de l'Annonciation, celui devant qui tout genou fléchit au ciel, sur terre et aux enfers (cf. Phil 2)

  Ste Emilie (+ v. 370)

icône contemporaine

Elle vécut à Césarée de Cappadoce en Asie Mineure. C'est la Mère de Saint Basile de Césarée, saint Grégoire de Nysse, saint Pierre de Sébaste, et ste Macrine. Elle transforma la maison familiale en un couvent avec sa fille. L'Eglise catholique romaine la fête le 30 mai avec son époux saint Basile l'Ancien.

 

St Basile le Grand (329-379)

icône contemporaine

Né en Cappadoce dans une grande famille de saints, il se lia d'amitié au cours de ces études à Athènes avec St Grégoire de Nazianze. Evêque de Césarée (en 370), grand écrivain, il défendit vigoureusement la foi trinitaire, rédigea des règles monastiques et composa l'une des deux liturgies eucharistiques du rite byzantin.

Il organisa en outre le premier hôpital de l'histoire.

St Fulgence de Ruspe (+ 533)

icône contemporaine

A la lecture des oeuvres de saint Augustin, il renonça à une brillante carrière pour embrasser la vie monastique. Devenu plus tard, évêque de Ruspe, aujourd'hui Henchir-Sbia en Tunisie, à l'époque de l'arianisme, il fut, pour sa foi en la divinité du Christ, exilé en Sardaigne où il fonda un monastère à Cagliari. Il composa alors de nombreux ouvrages que nous avons encore dans la "Patrologie" éditée par l'abbé Migne (Pères de l'Eglise). Il y combat les hérétiques ariens, monophysites et pélagiens. Il put revenir à Ruspe, quelques années avant sa mort.

 

jour précédent jour suivant