10 février

(4 références)

 

St Charalampos (IIIème siècle)

icône contemporaine

 

Il prêchait l'Evangile, sous le règne de l'empereur Septime Sévère. Il était très âgé lorsqu'il fut arrêté, dépouillé de sa robe épiscopale et écorché vif. Des miracles accompagnèrent ce moment et le gouverneur se convertit au Christ. D'autres tortures lui furent encore infligées que sa patience supporta dans la paix jusqu'au moment où il fut décapité.

 

St Paul de Thèbes (232-345)

fresque, Mont Athos

 

 

Issu d'une famille de notables égyptiens de la région thébaine, il se retrouve orphelin à 16 ans, à la tête d'une grande fortune. Mais la persecution déclenchée par l'empereur Dèce le pousse à fuir au desert où il vivra dans la solitude pendant 90 ans. Âgé de 113 ans il reçoit la visite de St Antoine, et après une journée passée ensemble, il rend le dernier soupir. Antoine l'enveloppera alors dans le manteau que lui avait légué St Athanase, et conservera la tunique de feuilles de palmier que St Paul avait confectionné de ses mains.

Il est considéré comme le premier ermite.

 

Ste Scholastique (480-543)

icône contemporaine

De Scholastique, personnage enveloppé de mystère, on ne sait que ce que le biographe de Benoît, Grégoire le Grand, a laissé comme traces dans le second livre de ses Dialogues.
Dès l’enfance, elle avait été vouée à la vie religieuse et avait gardé l’habitude de se rendre une fois par an chez son frère Benoît au Mont Cassin. L’une des plus belles pages de l’œuvre de Grégoire décrit l’ultime rencontre de Scholastique avec son frère. Ce dernier, le soir venant, voulait rentrer dans son monastère, par fidélité à la Règle, mais Scholastique, qui pressentait que sa fin était proche, pria le Seigneur qu’il lui accorde de s’entretenir toute la nuit avec Benoît et de partager avec lui, dans la prière et dans l’échange, sa recherche de Dieu. La légende veut qu’un orage subit donna raison à la prière de Scholastique : elle avait triomphé, commente Grégoire, de l’obstination de Benoît ; elle avait en effet fait preuve d’un amour plus grand que celui de son frère. Scholastique nous rappelle à tous qu’au-delà des lois et des règles que nous pouvons nous imposer pour marcher sur les traces du Seigneur, il n’existe pas de voie plus sûre, pour trouver la volonté de Dieu dans nos vies, qu’une charité ardente et sincère.

Ste Anne de Novgorod (+ 1056)

icône contemporaine

Princesse de Novgorod, elle fonda le monastère de Sainte Irène à Kiev, après la mort de son époux Iaroslav Ier et s'y retira dans la prière et la pénitence jusqu'à la fin de sa vie. L'une de ses filles, Anne Iaroslavna, devint reine de France en épousant le roi Henri Ier. Elle soutint la jeune abbaye de Tournus en Bourgogne.

 

jour précédent jour suivant