21 décembre

(4 références)

 

St Prophète Michée

icône russe (Novgorod, XIVe)

Aux désordres qui entrainèrent la ruine de Samarie en 721 av. JC, il avait vigoureusement opposé l'idéal de l'Alliance, consistant "à accomplir la justice, à aimer fidèlement et à marcher humblement devant Dieu." Il prédit la naissance, à Bethléem-Ephrata, du Roi pacifique qui fera paître le troupeau du Seigneur. Contemporain du prophète Isaîe, il prononce des oracles de malheurs, mais dans le même temps, il appelle le peuple à ne regarder que vers le Seigneur et à espérer en Dieu qui seul peut sauver son peuple comme il le châtie. Cette ère nouvelle de paix en Dieu sera inaugurée à Bethléem "où aura enfanté celle qui doit enfanter pour donner naissance au Roi-Messie." (Michée 5. 1 à 3)
Un des douze 'petits prophètes' de l'Ancien Testament.

St Thémistocle (IIIème siècle)

icône contemporaine

Berger dans les montagnes de la Lycie en Grèce, il fut bientôt poursuivi et arrêté comme chrétien parce qu'il n'avait pas révélé la cachette d'un autre chrétien dans les environs. Il refusa de renier sa foi. Il fut d'abord déchiré jusqu'aux entrailles à coups de fouets, étendu sur le chevalet. Puis, devenu un jouet pour ses bourreaux qui le perçaient des pointes de fer qui servent à carder la laine, il fut traîné sur des cailloux acérés, jusqu'à ce qu'il expire.

 

St Pierre de Moscou (+1326)

icône russe contemporaine

Entré très jeune au monastère, il prit pour conduite "l'Echelle" de saint Jean de Climaque qui le guida vers la sainteté. Le métropolite de Kiev avait remarqué ses vertus et ses qualités. Il le proposa au patriarche de Constantinople pour qu'il devienne à son tour métropolite de Kiev, à l'époque où la résidence se trouvait à Vladimir en raison des Tatares. Doux et conciliant, il sut s'opposer aux princes de la Moscovie qui voulaient le tenir sous leur influence. Il s'opposa fermement à la propagande musulmane, très forte en cette époque, et transféra le siège de l'Eglise Russe à Moscou, pressentant que cette ville deviendrait le coeur de la Russie. C'est lui qui commença la construction de la célèbre cathédrale de la Dormition au Kremlin.

 

St Pierre Canisius (1521-1597)

portrait

Né au Pays-Bas dans une famille catholique, il entra dans la Conpagnie de Jésus et lutta toute sa vie contre la Réforme de Luther qui s'étendait dans toute l'Europe. Il prêcha dans son pays, en Allemagne puis en Suisse où il finira sa vie. Il traduisit les Pères de l'Eglise et publia un cathéchisme qui connut un grand succès. Son objectif était avant tout de combattre l'ignorance, à la source de toutes les déviances. Pour cela, il se servit beaucoup de l'imprimerie.

 

jour précédent jour suivant