20 décembre

(7 références)

 

 Les Saints Patriarches Abraham, Isaac et Jacob

Fresque roumaine, XVIIIème

On peut lire leur histoire dans le livre de la Génese.

St Ignace d'Antioche (+ 110)

icône contemporaine

Il était évêque d'Antioche depuis quarante ans, lorsque Trajan décida de supprimer les chrétiens. Ignace est arrêté et condamné à être dévoré par les fauves à Rome. Commence alors un long voyage, pendant lequel il écrit de nombreuses lettres pastorales. Il y prêche la confession de foi jusqu'à la joie du martyre.

 

 

"Mon désir terrestre a été crucifié, et il n'y a plus en moi de feu pour aimer la matière, mais en moi une eau vive qui murmure et qui dit au dedans de moi : "Viens vers le Père".

St Ursanne (+ 625)

icône contemporaine

Il quitta le monastère de Luxeuil en même temps que son maître saint Colomban et l'accompagna jusqu'à Metz. Puis il partit fonder à son tour un petit monastère dans le Jura suisse, qui donna naissance à la localité de Saint-Ursanne.

 

 

St Dominique de Silos (+ 625)

Jeune berger de Navarre, il voulut un autre troupeau. Prêtre et ermite, il fut prieur du monastère bénédictin de San Millan. Le prince de Navarre venant à réclamer de l'argent, Dominique refusa poliment. Exilé par le prince, il fut accueilli par le roi Ferdinand I de Castille qui, en 1041, lui donna à restaurer la vie du monastère de Saint Sébastien à Silos, en Vieille-Castille. Il en sera l'abbé durant trente-trois ans, restaurant la louange de jour et de nuit, ouvrant un atelier d'écriture très réputé où les moines copièrent de magnifiques manuscrits, libérant les esclaves chrétiens détenus par les Maures. Très populaire, son tombeau devint un lieu de pèlerinage dès sa mort.

St Jean de Constadt (1829-1908)

icône russe contemporaine

Pauvre villageois de Russie aux moyens limités, il put acceder à la prêtrise après bien des difficultés. Il se dévouera corps et âme pour les paroissiens de sa pauvre église de Constradt. Souvent décrié par sa hiérachie à cause de sa liberté spirituelle, il attirera les foules venues auprès de lui recevoir force et consolation. La liturgie faisait le coeur de son existence, il conseillait la communion fréquente, ce qui était exceptionnel à son époque en Russie.

 

jour précédent jour suivant