16 décembre

(6 références)

 

St prophète Aggée (IVème siècle av JC)

miniature russe

Né à Babylone, dans la tribu sacerdotale de Lévi, il avait d'abord connu l'exil à Babylone et il accompagna le retour des premiers juifs à Jérusalem. Il les encourage à reconstruire le Temple, mais aussi à reconstruire leurs consciences qu'ils doivent faire entrer comme pierres vivantes dans l'édification du temple spirituel. Il est le dixième des petits prophètes de l'Ancien Testament.

 

 

St Modeste de Jérusalem (+634)

icône contemporaine

Il connut la destruction de la Ville Sainte par les Perses en 614. Soumise au pillage systématique pendant trois jours, la ville fut très grandement brûlée. Le patriarche Zacharie et des milliers de chrétiens furent envoyés en exil vers la Perse. La relique de la Vraie Croix fut également emportée. Saint Modeste put rester sur place. Il s'employa à ensevelir des milliers de morts, à restaurer les Lieux Saints, et, grâce à l'aide généreuse du Patriarche d'Alexandrie, il put aider tout un peuple sans ressources. Le patriarche Zacharie revint après 15 années d'exil. Saint Modeste resta près de lui et lui succéda.

 

Ste Théophano (IXème siècle)

icône contemporaine

Sa beauté la fit choisir pour épouse de l'empereur de Constantinople Léon VI. Mais sous ses habits de brocart, elle portait le cilice, et ses repas n'étaient que jeûne. Bien des dames de la cour passaient leur temps dans des frivolités, elle le passait auprès des pauvres, humble et respectueuse de toute personne. Elle mourut à l'âge de trente ans. Les serviteurs de la cour impériale rappelèrent alors comment elle les appelait par le titre de "Monsieur" ou de "Madame", comme toute autre personne de haut rang.

 

 

St Evrard (+869)

 

Duc de Frioul, il était le petit-fils de Charlemagne mais aussi l'un des plus puissants seigneurs de l'empire. Père de famille de sept enfants, il fut à la fois un époux vertueux, ce qui était rare à l'époque, et un père ferme et plein de douceur. Deux de ses fils devinrent, successivement, abbés d'un monastère qu'il avait fondé à Cysoing (59830). A la mort de leur père, ils reçurent un psautier de la bibliothèque paternelle avec ces mots: "Celui dont j'ai l'habitude de me servir."

Ste Adélaïde (ou Alice) (931-999)

icône contemporaine

C'était, d'après Odilon de Cluny, une femme d'une grande beauté et d'une grande culture, et elle connut un destin exceptionnel. Après avoir été reine d'Italie et d'Allemagne, elle fut la première impératrice du Saint Empire Romain Germanique en épousant Othon Ier. Elle-même exerca le pouvoir par deux reprises, durant les minorités de son fils puis de son petit fils. Elle montra toutes les qualités d'un chef d'état dans la justice de sa charge, et toutes les vertus chrétiennes dans la charité attentive aux pauvres. Elle fonda aussi de nombreux monastères. Elle termina sa vie dans l'un d'eux.

 

Bse Marie des Anges (+1717)

portrait

Cette Piémontaise, dont un parent lointain n'était autre que saint Louis de Gonzague, n'eut de cesse que de devenir carmélite. Ce ne fut pas chose facile, mais elle y fut soutenue par son père spirituel, un carme déchaux. Sa famille puis la maladie rendaient les choses pratiquement impossibles. A 15 ans, sa ténacité eut raison de tous les obstacles. Dans la vie conventuelle, elle connut bien des tourments. Elle les offrait pour les hommes, ses frères, et par ses lettres et ses conseils, elle en aida beaucoup efficacement.

 

 

jour précédent jour suivant